Les secrets de la Rade de Brest

Elements de climatologie sur l'ouest de la France

Les travaux sur les régimes de temps permettent d'isoler 4 régimes de temps bien spécifiques.
Ces 4 régimes de temps sur l'atlantique nord sont par ordre d'importance :

  • Le régime zonal (30%)
  • Le régime de blocage (24%)
  • Le régime de l'anticyclone groenlandais (24%)
  • Le régime de dorsale atlantique (22%)
Les différentes situations synoptiques associées peuvent quant à elles se traduire suivant ces 5 scénarios
  • Régime d’ouest (scénario 1)
  • Régime de sud-ouest (scénario 2)
  • Régime de nord-ouest (scénario 3)
  • Régime d’est (scénario 4)
  • Régime de brume et brouillard (scénario 5)
Illustration : les 4 principaux régimes de temps sur l'ouest.

Le régime zonal

Le régime zonal Certainement le régime le plus classique et le plus fréquent à nos latitudes. Aussi bien en hiver qu'en été, ce régime se matérialise par la circulation des dépressions sur l'atlantique nord et leur arrivée sur la façade ouest de nos côtes. Principale signature un flux d'ouest sur le proche atlantique.
Ce régime illustre au final le trait caractéristiques de la position des grands centres d'action sur l'atlantique nord.

Le régime de blocage

Le régime de blocage :
Sa principale caractéristique reste la présence de l'anticyclone des acores sur les îles britanniques.
Il bloque de facto toute possibilité pour les dépressions de pénétrer sur l'Europe de l'Ouest.

Le régime de l'anticyclone groenlandais

Le régime de l'anticyclone groenlandais ( 24 %)
Dans ce genre de situation l'anticyclone se positionne sur la mer du nord et amène sur l'Europe de l'air froid d'origine sibérienne.
Cette situation, une fois installée a pour particularité de se maintenir dans le temps.

Le régime de la dorsale atlantique

Le régime de dorsale atlantique ( 22%)
Situation type de transition que l'on observe fréquemment à l'intersaison.
Cette situation se matérialise par une extension de la dorsale sur le nord de l'Atlantique. Dorsale en liaison avec l'anticyclone des Acores. Cette configuration rejette les dépressions sur le nord-est de l'Europe, en mer baltique.

Situation de sud-ouest

Fréquence : 10% des cas

  • Présence d’une dorsale en liaison avec un anticyclone sur l’Espagne ou med occidentale.
  • Naissances des dépressions à proximité des Acores ou large de l’Espagne.

Situations typiques de printemps et d’été.
Vents dominants en toutes saisons.
Ces épisodes de vent correspondent aux passages des perturbations venant en général de l’atlantique.
Par régime de sud-ouest perturbé, on observe de nombreuses formations statiformes, ces dernières peuvent persister tout au long de la journée avec très peu d'évolution diurne, parfois même inexistante.
En été, stratus persistant sur l’eau froide au large tandis que sur la Côte de belles éclaircies se développent des le milieu de matinée jusqu’au coucher du soleil et le retour de stratus.
En inter saison, suivant le caractère de la perturbation et son activité, on peut basculer d'une situation à l'autre.

Situation d'ouest

Fréquence : 50% des cas.
Ce type de temps correspond au passage des dépressions sur la Manche. En général à la faveur d’un champ de hautes pressions en retrait sur l’Atlantique ou encore sur l’Espagne ou bien la présence d’une dorsale sur la méditérannée.
Plus la circulation de ces dépressions intervient au sud et plus le vent est alors fort sur les côtes les plus exposées à l'ouest.
Ce type de régime correspond classiquement au passage des perturbations accompagnées d’un vent de sud-ouest dans un premiers temps qui évolue ensuite à ouest et nord-ouest quand les perturbations finissent par s'évacuer.

Situation de sud est

Peu fréquent en terme statistique, sa manifestation est en général une forme de transition avant l'arrivée de flux d'ouest ou sud-ouest et des perturations associées.
Temps ensoleillé et beau en général avec des cirrus envahissant par l'ouest ou le sud-ouest.
Par vent faible de sud-est ou est sud-est des brouillards se forment dans la vallée de l’Aulne en fin de nuit et tendent à déborder parfois sur Lanvéoc et la rade.

Situation d'est

Fréquence : 15% des cas
Situation isobarique type :

  • Hautes pressions entres l’Allemagne et l’Angleterre.
  • Dépression sur L’Espagne et la méditerranée , moins fréquent.
Ce type de temps en général tend à se manifester de facon plus fréquente à l'inter saison quand la cellule anticyclonique des Acores commence à étendre son influence en direction des côtes bretonnes. On observe alors des épisodes de vent au nord-est qui permettent alors s'il ne sont pas suffisant d'observer de jolies brises sur la cote.
Vents fréquents pouvant être accompagnés ou non de passages nuageux de type stratus le matin qui évolue en stratocumulus en journée avec l'évolution diurne.
Visibilité moyenne parfois médiocre le matin avec ce type de flux.

Situation de nord-ouest

Fréquence : 25% des cas
Axe de hautes pressions entre les Acores et l’Islande

  • Dépressions sur la mer du nord
  • Dépression sur les îles britanniques
Temps instable par excellence avec succession de nuages et d'éclaircies.
L'activité instable se matérialise par la présence de grains parfois soutenus.
A l'inter saison ou en été, par faible gradient, ce type de temps favorise la naissance de brise cotière.